Assurance vie de qualité en Suisse pour vous et votre famille

Une assurance vie de qualité qui vous aidera à protéger votre avenir en Suisse de manière efficace. Voyez la vie à long termes et avec sérénité dès maintenant ! !

Assurance vie de qualité en Suisse pour vous et votre famille


L’assurance-vie (aussi appelée  » 3ème pilier ») est un contrat par lequel l’assureur, en fonction d’une série de paramètres dépendant des événements et de l’évolution de la vie de l’assuré (pour estimer la probabilité de décès ou de survie à certains âges), assume l’obligation de payer une somme forfaitaire ou de verser une rente au preneur ou à un tiers, en échange de la prime versée. Les polices d’assurance vie peuvent être souscrites pour votre propre compte ou pour le compte d’un tiers.

Contrairement à l’assurance des biens, l’événement de référence, c’est-à-dire le décès ou la perte de la personne, est une certitude à cet égard et non une probabilité comme dans le cas d’une réclamation. Le seul point d’incertitude est le moment où la perte se produira.

 

Comment fonctionne l’assurance vie

La catégorie générale de l’assurance vie comprend l’assurance retraite collective et l’assurance retraite privée. Les premiers tendent à créer des économies pour couvrir les risques éventuels découlant d’événements économiquement malheureux dans la vie des travailleurs et des employés. Le contrat est conclu entre l’employeur et le salarié. L’assurance privée, en revanche, a accentué son caractère typiquement d’épargne-retraite. L’assurance peut être souscrite sur la propre vie ou sur la vie d’un tiers. Mais pour sa validité, si elle est souscrite en cas de décès d’un tiers, le consentement de ce dernier est requis.

 

Les éléments essentiels pour évaluer le risque sont les conditions physiques, l’âge et les occupations normales de la personne assurée (surtout si elle exerce des activités particulièrement dangereuses pour sa sécurité). Pour déterminer l’état physique de l’assuré, les compagnies d’assurance utilisent leurs médecins fiduciaires. Dans le cas de l’assurance vie, même si elle est limitée par des dispositions particulières, il est possible de couvrir le risque de suicide de l’assuré, le service militaire en temps de paix, la guerre, l’insurrection, les troubles civils et la condamnation pénale. 

 

Histoire de cette assurance

Le premier type d’assurance vie que vous connaissez est le système tontine, aussi appelé système de survie. Elle a été fondée par le banquier italien Lorenzo Tonti (d’où le nom d’assurance-vie) à Paris au XVIIe siècle. Grâce à ce système, des associations de personnes sans distinction d’âge se sont formées, qui ont créé un fonds avec les cotisations versées de manière équitable par chaque membre. La somme a ensuite été investie et, à la fin de chaque année, les intérêts ont été répartis entre les survivants. Ainsi, le dernier survivant a reçu à la fois les intérêts annuels et la totalité du capital.

 

Aujourd’hui, l’assurance vie a atteint la distribution universelle. Dans des pays comme la Belgique, le Canada, l’Irlande, l’Australie, le Japon, la Corée du Sud, les Pays-Bas et les États-Unis, la valeur nominale de l’assurance vie dépasse généralement largement celle du revenu national.

 

 

 

 


Assurance vie de qualité en Suisse pour vous et votre famille

Notez ce site



Catégorie

Commentaires fermés.