Mon blog apporte des solutions au tabagisme et à l’arrêt du tabac.

Ce qui commence ici change le monde. Nous sommes tous concerné par les changements de notre monde, c'est donc a nous de faire de notre mieux pour qu'il change pour le meilleur.

Mon blog apporte des solutions au tabagisme et à l'arrêt du tabac.
VIP+


Moi et mon blog

 

 

Salut ;)

 

Ici, je vais vous d’écrire en quelques lignes mon parcours dans l’arrêt du tabac.

 

Je vais aussi vous raconter l’histoire de mon blog paquetoxique.com, il faut bien que vous compreniez le but de ce blog et pourquoi je les mis en place.

 

Bien a vous :-D

 

 

 

 

 

Mon parcourt.

 

 

Ma première clope.

 

 

J’ai 15 ans, je fais partie d’un groupe de jeune ado plein d’énergie.

 

Dans le groupe dans lequel je me trouve, il y a une fille. La fille que je kiffe. Elle fume comme tout le monde de la bande.

 

Pour faire cool, je décide de lui demander une clope « pour essayer », elle me file la fin de sa clope.

 

Je tire mes premières bouffé de fumée de cigarette, je tousse et j’ai la tête qui tourne.

 

Mais je suis content, je m’intègre un peu plus dans le groupe, et je plait surement a Adeline… 8-)

 

Sens suis l’achat de mon premier paquet de clope, et le cercle commence pour moi.

 

 

 

 

 

Mon première arrêt.

 

 

J’ai 21 ans, mon tabagisme a prit de la bouteille. Je fume 1 paquet par jour.

 

Mais une idée me traverse l’esprit comme une comète, « Je veux faire comme papa !« 

 

Je décide de rentrer dans l’armée. Mon père était chez les commandos quand il était jeune, je veux faire pareil.

 

Je me rends dans un CIRFA prêt de chez moi pour rencontrer mon adjudant-chef. Je l’informe de mon intention est des antécédents de mon paternel.

 

Il m’oriente alors vers l’intégration du 1er Régiment de Chasseur Parachutiste. Un régiment de commandos. Le régiment le plus décoré de l’armée française.

 

Il m’indique aussi que la cigarette ne colle pas avec la condition physique d’un commando. Il me donne un programme de sport digne de l’armée et me demande d’arrêter de fumer.

 

C’est mon premier arrêt et je le réussis 8-)

 

 

 

 

 

Première rechute.

 

6 mois on passé. Je me suis entraîné comme un fou. Je ne fume plus du tout et je suis prêt à faire les testes initiaux d’entrer dans l’armée.

 

Je ne fume plus du tout et je suis prêt à faire les testes initiaux d’entrer dans l’armée.

 

Il est contre mon choix, il sait que ce régiment va au combat le premier.

 

Dans la même semaine, mon ex copine me quitte pour un autre homme. C’est trop difficile à supporter d’un seul coup pour moi.

 

Je décide de renoncer à mon engagement et, dans l’a foulé, me remettre a fumer.

 

 

 

 

 

Seconde tentative.

 

 


Je travaille, j’ai un bon salaire et je sors et m’amuse comme les jeunes de mon âge.

 

J’aime parler un collègue qui a réussi à arrêter de fumer il y a 3 ans.

 

Je me dit tout simplement que j’aimerais bien arrêter et faire par la même occasion, des économies tous les mois.

 

Il me conseille l’acuponcture. Il me donne le numéro et l’adresse du toubib dont il m’a parlé.

 

Sa marche ! Je prends une cigarette après ma séance, juste pour voir l’effet. Impossible de fumer ma clope.

 

En fait, j’ai toujours envie de fumer, le manque est clairement présent, mais je ne peux pas fumer du tout, le goût est insupportable !

 

 

 

 

 

Ma seconde rechute.

 

 

Deux semaines plus tard, je n’en peux plus, je ne supporte pas de ne pas pouvoir me mettre une cigarette au bec, ça sa me démange.

 

Comme un bouton de moustique qui démange, mais qui saigne et ne pas pouvoir le gratter.

 

Je craque, de toutes façons, c’est chère et je dois aller le voir et tout… Je décide d’arrêter le suivi et je me remets à fumer.

 

C’est à ce moment que je rends vraiment compte de la difficulté d’arrêter de fumer.

 

 

 

 

 

Troisième tentative

 

 

Cette fois-ci, je vais réussir, je suis motivé et je retente ma chance.

 

Je tiens bon, j’arrive à gérer la frustration du manque et du sevrage complet.

 

Je sors toujours avec mes potes qui sont tous fumeurs, et je fais aussi des soirées en famille, qui sont aussi tous fumeurs.

 

Cette fois-là, je tiens bon 3 mois entier. Mais voilà, l’erreur que je n’avais pas commise jusqu’ici va se produire.

 

Je suis dans une soirée arrosé. Bien arrosé. Trop arrosé :roll:

 

Je mets une cigarette dans ma bouche, je me dis que de toutes façons, le lendemain, j’aurai ma clope électronique et que je pourrais gérer les symptômes. Grosse erreur.

 

Je taxe l’équivalant d’un paquet de cigarette à un pote…

 

Le lendemain, je vais au bureau de tabac, je prends 2 paquets, 1 pour moi et un pour mon pote.

 

Me revoilà a la case départ.

 

 

 

 

 

Quatrième tentative.

 

 

Bon, je sais que c’est dur, mais je veux retenter ma chance.

 

Mais cette fois-ci, je vais prendre note et faire des recherches au fur et à mesure que j’avance dans mon arrêt.

 

J’achète des patchs et des chewing-gums a la nicotine pour m’aider dans mon combat.

 

Je me lance, j’utilise les patchs, mais je ne les utilises pas comme il le faut et je ne ressent aucune amélioration de mon manque.

 

Les chewing-gums ne sont pas plus efficaces et pires, ils sont dégelasses

 

Mon plan s’effrite a mesure que mes cartes tombe les unes après les autres. Je poursuis avec la force de l’espoir.

 

Je prends note des symptômes que je subis et comment y remédier.

 

Je me trouve néanmoins dans un contexte social qui ne facilite pas mon arrêt. Je suis souvent seul chez-moi.
J’ai perdu mon travail et je passe mon temps devant ma console.

 

Immanquablement, je rechute…

 

 

 

 

 

Cinquième et dernière tentative.

 

 

J’ai 26 ans, je veux encore essayer d’arrêter ce poison.

 

Je lis un livre sur la psychologie humaine et des livres sur le développement personnel.

 

Je mets en place un plan pour réussir mon arrêt. Je prends mes notes de mon dernier arrêt et je prends aussi note de toutes mes erreurs du passé.

 

Je suis prêt, cette fois-ci, je ne vais demander l’aide de personne dans le domaine médical, je vais y arriver, et j’en suis sûr !

 

J’applique mon plan, je le suis dans les moments difficiles.

 

À chaque envie irrésistible, je suis le plan.

 

Sa marche ! Je passe mon sevrage avec mon plan. Je ne pensais pas qu’il marcherait aussi bien ! 8-)

 

Au jour ou j’écris c’est lignes, ça fait 3 ans, j’ai même remis une clope a ma bouche, j’en est tiré quelque taf, et je ne suis pas replongé, pas de rechute !

 

Je n’ai absolument pas envie de me remettre a fumer régulièrement, je suis libre et je vais le rester jusqu’à la fin de ma vie :mrgreen:

 

 

 

 

 

L’histoire de mon blog

 

 

mis en place.

 

 

En fait, dans les débuts du moins, je voulais me faire un peu d’argent avec, je l’avoue… :roll:

 

Je le commence aussi avec l’idée d’aider tout ceux qui cherche de l’aide sur Internet pour leurs arrêts du tabac.

 

Je me dis que j’ai moi-même recherche sur Internet beaucoup de solutions pour mon plan.

 

J’ai un blog sur la relaxation et je me dis que je peux aussi en créer un sur l’arrêt du tabac.

 

Je me lance et en quelques semaines, il est debout.

 

 

 

 

 

Les 3 premier mois.

 

 

Je rédige environs 60 articles pendant les 3 premier mois (c’est du taf !).

 

Je créer une chaîne YouTube pour apporter mon aide à tous ceux qui auraient la flemme de lire mes articles.

 

Êtes-vous savez quoi ? J’atteins la somme astronomique de 20 visites sur mon blog. 20 Visite par mois ! :cry:

 

Je me décourage un peu, mais j’ai un lot de consolation, j’ai un commentaire sur une de mes vidéos YouTube.

 

Il me dit qu’il a appliqué mes conseils dans cette vidéo et qu’il a des résultats ! Il a arrêté de fumer depuis 1 semaine !

 

 

 

 

 

La première année

 

 

La première année, j’ai vu le nombre de personne visitant mon blog augmenté de façon incroyable.

 

Je suis passé de 20 personnes par mois à environs 200 personnes par mois.

 

Je ne rajoute pas énormément de contenu, mais j’améliore mes articles déjà en ligne.

 

Ma vie personnelle me demande beaucoup et je ne trouve pas vraiment le temps de rajouter du nouveau contenu.

 

 

 

 

 

La deuxième année

 

 

J’en suis maintenant à deux ans de mise en ligne de mon blog. Je suis content de voir qu’il y a toujours autant de visite.

 

En fait, il y a presque 5 fois plus de trafic, j’aide environs 1500 personnes par mois à trouver ce qu’ils ont besoin sur Internet

 

Je suis vraiment très content de participer autant dans le changement de ce monde !

 

J’en tire une immense fierté. Plus que jamais avant !

 

 

 

 

 

Ce qui commence ici change le monde !

 

 

Voila pourquoi je ne me décourage pas.

 

Je sais que la plus petite des bonnes actions que l’on a pour son prochain change le monde en bien.

 

C’est pour cette raison que je continue de croire et d’améliorer mon blog.

 

Ce qui y commence change le monde pour le meilleure.

 

Je veux que mon blog change la vie d’un maximum de personnes. Quoi qu’il m’en coûte !

 

Je vous souhaite une belle et longue vie. Mes sentiments de gratitude et de foi vous accompagnent.

 

À votre santé. Yann Le Gall

 

 

 

 

 

 

 


Mon blog apporte des solutions au tabagisme et à l’arrêt du tabac.

Notez ce site



Google Mybusiness/Map

Compte Facebook

Youtube

Catégorie

,

Commentaires fermés.